Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Mise en service du barrage du Coudray-Montceaux et ouverture au public de la nouvelle passerelle - BTP / Foxoo
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
Actualité locale | Actualité nationale | Annoncer un évènement
#f
Votre actualité locale  Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Source : #24989 > Afficher son tableau Foxoo

Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 12/10/12 | Vues : 287


Mise en service du barrage du Coudray-Montceaux et ouverture au public de la nouvelle passerelle / BTP

Le Coudray-Montceaux (Essonne).

Après la mise en service cet été du nouveau barrage du Coudray-Montceaux, la nouvelle passerelle piétonne a été ouverte au public ce 11 octobre 2012. Durant l'été, les travaux se sont poursuivis pour transférer et installer les réseaux transitant dans la galerie technique de la passerelle. L'ouverture au public a fait l'objet d'un arrêté municipal conjoint avec les communes concernées du Coudray-Montceaux et de Morsangsur- Seine.




La prochaine étape de cet important chantier de modernisation portera sur la démolition de l'ancien barrage et la dépose de sa passerelle. Cette phase de travaux, d'une durée d'un mois, devrait s'achever mi-novembre avant la période de crues. L'ancienne passerelle sera alors déposée et transportée par barge jusqu'au port Saint Nicolas à Corbeil-Essonnes. Cet ouvrage sera inauguré par VNF en mai 2013 avec les cofinanceurs de l'opération.

Le nouveau barrage du Coudray : une gestion moderne et sécurisée du plan d'eau
Le barrage du Coudray maintient le niveau de la Seine jusqu'au barrage de Vives-Eaux afin de garantir la circulation de grandes unités fluviales jusqu'à l'agglomération parisienne. Chaque année, 13 300 bateaux de commerce franchissent les écluses du Coudray, soit plus de 5,5 millions de tonnes de marchandises (matériaux de construction, céréales, conteneurs...) transportées sur la Seine entre Melun et Paris. La modernisation de cet ouvrage de navigation vise à améliorer la gestion hydraulique et la sécurité des personnels d'exploitation et de maintenance, en remplaçant un barrage manuel devenu vétuste par un ouvrage moderne et entièrement automatisé. Le nouveau barrage du Coudray, mis en service cet été, assure désormais une régulation plus efficace et plus sûre du plan d'eau, nécessaire aux différents usages de l'eau : transport fluvial, tourisme, alimentation en eau potable, prélèvements et rejets industriels ou agricoles... La reconstruction comprend également l'aménagement en rive gauche d'une passe à poissons pour assurer la continuité piscicole.

Une conception architecturale et paysagère au bénéfice des riverains et usagers
Le maître d'ouvrage VNF a travaillé avec l'architecte Gilbert Weil pour intégrer l'ouvrage et ses annexes dans son environnement naturel, et améliorer les conditions de circulation et de sécurité sur la passerelle piétonne. Equipée d'un ascenseur sur chaque rive, la nouvelle passerelle permettra à terme l'accès des personnes à mobilité réduite et ses rampes d'accès autorisent désormais les cycles poussés à la main.

Plus de détails sur la mise en service du barrage du Coudray-Montceaux

La circulation sur la nouvelle passerelle sera plus confortable que sur l'ancienne. Les usagers et riverains bénéficient en effet d'un espace de circulation plus large, d'un éclairage au sol et d'une vue dégagée sur la Seine de chaque côté. Leur cadre de vie est également amélioré avec un ouvrage résolument contemporain et esthétique. L'harmonie des couleurs et des matières dans cet environnement naturel a été préservée. L'habillage en inox des parois de la cabine d'écluse et de la passerelle, qui reflète les mouvements de l'eau, s'harmonise avec les façades végétales ou la couleur jauneorangé des vérins qui se dressent au milieu de la rivière





Le Coudray-Montceaux (91)